TOGO/Le groupe Bolloré finance les infrastructures

Le partenariat public-privé qui lie le Groupe français Bolloré et l’Etat togolais ne
se limite pas qu’à la mise en œuvre d’activés portant vers le bénéfice mais
insiste également sur le volet social.
Aussi, Togo Terminal, filiale dudit groupe finance-t-il pour une enveloppe
d’environs de 200 millions de Fcfa la construction de diverses infrastructures
sociales(bâtiments scolaires, hangars dans les marchés,
infrastructures d’assainissement) dans les villes de Kara et de Dapaong et,
pour 100 millions de dans la ville de Lomé.
Les travaux assurée par l’Agence nationale pour le développement à la base
(ANADEB) font partie intégrante du programme de développement
communautaire en zone urbaine (PDC-ZU).
Non seulement le projet à pour but d’offrir des structures modernes aux
populations bénéficiaires mais aussi et surtout de créer des emplois dans les
localités o11103947_361919994002176_1013582822_nù il s’exécute, la main d’œuvre étant exclusivement locale.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *