TOGO:la CEDEAO se félicite de la qualité de la campagne et du climat de paix qui y prévaut

 John Dramani Mahama, a effectué lundi une visite à Lomé. L’occasion pour lui de s’entretenir avec tous les candidats à l’élection présidentielle du 25 avril prochain ainsi qu’avec les représentants de la commission électorale indépendante(Céni).

Cette deuxième visite du chef de l’Etat ghanéen en quatre semaines témoigne du soutien qu’accorde l’institution sous régionale ( Cédéao) au processus électoral initié par le gouvernement togolais. Le président Ghanéen et son entourage se sont félicités de la qualité de la campagne et du climat de paix qui y prévaut.Toutes les dispositions ont été prises pour garantir un scrutin crédible et transparent, indique l’entourage de John Dramani Mahama.

Il s’agit des problèmes qui ont trait au bulletin de vote, à la transmission des résultats issus des urnes, à la sécurité du processus électoral et au vote par anticipation qui aura lieu le 22 avril prochain.

A son départ à l’aéroport international Gnassingbé Eyadéma, le président en exercice de la CEDEAO a animé un point  de presse au cours duquel  il a rassuré les uns et les autres que « des réponses assez satisfaisantes ont été proposées par la CENI et il en ressort notamment qu’il y a un manque de communication entre la CENI et les candidats ».

« Nous avons demandé à la CENI d’organiser une conférence de presse où seront invités les médias et les représentants des partis politiques pour expliquer les diverses étapes relatives au processus électoral, en réponse aux préoccupations des divers acteurs. La date de cette conférence sera fixée ultérieurement, le plus tôt possible avant les élections. Toutes les clarifications au sujet des élections seront faites à cette conférence de presse », a précisé le Ghanéen.

De fait, tout se passe de manière consensuelle concernant l’organisation du scrutin et le dispositif de collecte des résultats qui sera supervisé par la Céni.

Le président de la Cédéao a profité de cette rencontre pour convier  l’ensemble des candidats à respecter le résultat des urnes qui sera annoncé par la Commission électorale et par elle seule. Tout recours éventuel, toute contestation devront se faire par son intermédiaire, a-t-il déclaré.

Photo de Narcisse Djidula.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *