L’OTR met le cap sur 495 milliards en 2015

Togo/ Economie
L’OTR met le cap sur 495 milliards en 2015
 
L’Office Togolais des Recettes, résultant de la fusion entre le service des Impôts et la Douane togolaise a dressé un bilan positif de ses activités depuis sa mise en place. Selon le Commissaire Général Henry Gaperi, l’objectif assigné à son organe a été atteint malgré les difficultés qui ont émaillé la première année d’existence de l’OTR.
            En 2014, le chiffre d’affaires de l’OTR est estimé à 458 milliards. Pour cette année, c’est la bagatelle de 495 milliards qui est visée par l’OTR. Pour Henry Gaperi, « L’objectif assigné par le gouvernement et l’Assemblée nationale a été atteint, malgré les difficultés liées à cette première année d’activité. Le bilan est positif”. Cette performance est le résultat de certains facteurs notamment “la mise en place d’un système fiscal fiable et certifié qui rassure les contribuables », a fait remarqué M. Gaperi avant d’ajouter que « la simplification des procédures rend la collecte plus facile et mieux ciblée ».
            Avec l’OTR, le Togo dispose désormais d’un outil performant de collecte des impôts et des taxes, comme c’est le cas au Ghana, en Iles Maurice, au Rwanda et en Ouganda.
            Il faut signaler que le Togo est le premier pays francophone de l’Afrique de l’Ouest à mettre en place cette réforme qui permet de rationaliser le système de collecte et de générer davantage des recettes.
           Signalons qu’à sa création, l’OTR a suscité moult réactions au sein de l’opinion. Pour certains, il faut lui accorder le bénéfice du doute, mais pour les plus sceptiques, il s’agit plutôt d’un mécanisme de plus qui ne rapportera pas grand-chose à l’économie togolaise. (Image, Henri Gaperi, Commissaire Général de l’OTR)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *