L’Italie et l’Egypte font bloc commun pour combattre le terrorisme

Le ministre italien des Affaires étrangères Paolo Gentiloni a effectué lundi une visite en Egypte au cours de laquelle il s’est entretenu avec le président Sissi et son homologue égyptien Sameh Choukri. Une visite qui intervient au surlendemain de l’attentat à la bombe qui a visé samedi le consulat d’Italie au Caire.

La visite de Paolo Gentiloni visait à établir l’état des lieux après le premier attentat contre une mission diplomatique au Caire. Un attentat revendiqué par la branche sinaïtique du groupe Etat islamique.

Dans une conférence de presse au terme de sa visite, Paolo Gentiloni a apporté son soutien à l’Egypte et a évoqué un renforcement de la coopération antiterroriste entre Rome et Le Caire. « Aujourd’hui, le gouvernement égyptien joue un rôle fondamental pour garantir la stabilité et lutter contre le terrorisme dans notre région, a déclaré M. Gentiloni. Dans cette bataille, notamment au niveau culturel, l’Italie et l’Egypte doivent collaborer pour isoler les terroristes.»

Le ministre italien a esquivé une question sur la répression politique du gouvernement égyptien contre les Frères musulmans en déclarant : « Ce n’est pas à nous de juger la politique intérieure de l’Egypte ».

sourceitalie rfi

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *