FAURE GNASSINGBE : « JESUS CHRIST » DES TEMPS NOUVEAUX ?

Ce n’est pourtant pas les sujets de réflexion qui manquent.

Mais depuis une semaine ce sont des informations venues de nulle part qui sont déversées sur les réseaux sociaux, blogs et autres sites d’informations en ligne.Ces informations sont servies et entretenues par ces organes de presse poubelle, qui vont souvent se nourrir sur des dépotoirs, et qui au cours de leur indigestion reviennent polluer l’atmosphère.Avides du sensationnel, habitués à ne servir que du folklore, ces individus que nous avons honte de désigner des confrères n’ont pas hésité une n-ième fois à reprendre à leur compte des rumeurs répandues sur la toile par des sites de blague et des blogs puants.FAURE FORT

Exactement comme en 2012 on apprend que le Président de la République serait, dans le meilleur des cas, malade, et déjà mort voire enterré pour ceux qui, au fond de leur cœur souhaitent, pour des raisons liées à leurs desseins politiques, qu’il en soit ainsi. Malgré les mises au point de certains officiels, ces organes de presse et ces oisifs qui passent tout leur temps à commérer et à divaguer continuent de raviver les rumeurs avec des supputations dans tous les sens.

La santé du Président de la République Togolaise a toujours fait l’objet d’actualité sur les réseaux sociaux, occasion de constater avec dégoût la bassesse et le cynisme de certains journalistes, plus malades que FAURE lui-même. Ils se connaissent et savent qu’en matière de santé, ils sont les plus à plaindre, eux qui cachent de vilaines maladies qui les envoient plusieurs fois séjourner dans des cliniques. De mémoire d’homme, jamais un Chef d’Etat n’a été l’objet d’un tel acharnement du point de vue de son état de santé. Pourtant, ce n’est pas la première fois que FAURE est absent des médias pendant plusieurs jours.

Tout citoyen togolais connaît les habitudes de son Président et sait par expérience qu’il n’est pas du genre à crever quotidiennement les écrans. Ce n’est non plus la première fois que FAURE ne participe pas à un sommet international pour lequel il était annoncé. Au sommet de Johannesburg, il n’était d’ailleurs pas le seul Chef d’Etat absent.

Enfin, le TOGO n’est pas le seul pays au Monde, où le Gouvernement se fait attendre plusieurs jours après les résultats des élections. Tout près de nous, le NIGERIA dont le nouveau Président est connu depuis fin mars, près d’un mois avant les élections au TOGO, n’a pas encore son Gouvernement !Alors, si malgré les sorties ces derniers jours de certaines voix autorisées pour rassurer sur la bonne santé de FAURE et sa présence à LOME, on continue de spéculer, l’on comprend que les motivations de ceux qui se cachent derrière cette manœuvre sont ailleurs.

En tout état de cause, on dit souvent que quand vous souhaitez la mort à quelqu’un vous lui faites vœu de longévité.Pour notre part, en tant que journaliste, nous avons tout simplement honte que ce métier si noble ait été transformé en fourre-tout où tout aventurier et tout marchand peut venir étaler ses achalandages.Si nous avons un conseil à donner, que ceux qui se cachent derrière ses agissements ignobles se préoccupent d’abord de leur sort.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *