ETATS-UNIS:L’OBAMACARE A GAGNÉ

La Cour suprême, la plus haute juridiction des Etats-Unis, valide la loi sur la couverture sociale, l’Obamacare, par six voix contre trois. Une victoire majeure pour la Maison Blanche.

Cette loi sur la couverture sociale faisait partie des promesses de campagne du candidat Obama. Six ans après son élection, après des années de batailles politiques et juridiques, après un démarrage chaotique des sites de souscription, l’Obamacare est validée par la plus haute juridiction des Etats-Unis.

Une décision immédiatement commentée par le président Obama. « Aujourd’hui, après plus de 50 votes au Congrès pour abroger ou affaiblir cette loi, après une élection présidentielle disputée en partie autour de la préservation ou de l’abrogation de cette loi, après de multiples procédures devant la Cour suprême, la loi va rester », a-t-il déclaré depuis la Maison Blanche. Avant d’ajouter : « Cette loi fonctionne, et elle va continuer à fonctionner ».

Une révolution dans les moeurs américaines

Près de 7 millions d’Américains risquaient en effet de perdre leur assurance santé en cas d’avis contraire. C’est toute la structure de la loi qui était remise en question par cet appel. Une catastrophe pour les souscripteurs et pour l’administration Obama a donc été évitée.

Certains candidats républicains à la présidentielle 2016 perdent un argument de campagne, comme le très conservateur Ted Cruz ou le libertarien Rand Paul, qui avaient promis de démanteler cette loi. D’autres sont soulagés, sans le reconnaître, car ils auraient dû faire face dans leur Etat à des électeurs hostiles.

Avant cette initiative de Barack Obama, une vraie révolution dans les moeurs américaines, 50 millions de citoyens ne bénéficiaient d’aucune couverture sociale.

Les Etats-Unis étaient le seul pays développé dans ce cas. Selon le président américain, 16 millions d’Américains, autrefois sans assurance, sont désormais couverts.

Source rfi10012433_1487693031453343_1070554074_n

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *