ÉLECTIONS DES MEMBRES DU HCTE / LAMBERT NAYANTE OU LA SOLUTION AUX PROBLÈMES DE L’ AGRICULTURE TOGOLAISE

Si parmi la multitude de candidats au poste de membres du Haut Conseil des Togolais de l’extérieur  (HCTE) il en existe un qui incarne au mieux les valeurs d’une agriculture plus prospère et plus industrialisée au Togo, eh bien c’est le compatriote Lambert Dameto Nayante.
En effet, Expert Consultant en matière d’agrobuisiness résidant en Allemagne, Lambert Nayante ne rate aucune occasion pour partager ses expériences et surtout les mettre au service du paysan togolais. Sa participation active à d’innombrables conférences et forums de par le monde font de lui un monument du développement de l’agriculture togolaise. Incournable dans le secteur de l’agro-alimentaire, il a toujours prôné un changement de comportement à grande échelle parmi les petits exploitants agricoles et a toujours souhaité que les efforts des acteurs impliqués dans le développement de l’agriculture puissent produire un impact concret.
En mai dernier, à la Conférence Internationale sur l’agribuisiness à laquelle il avait activement pris part aux côtés de 160 autres experts à  Addis-Abeba, il a fait remarquer que malgré la priorité aux investissements agricoles accordée par les gouvernements dans le secteur agricole, le retard au développement du secteur agricole est le fait que les gouvernements recherchent pour ledit secteur des  transformations qui repondent simultanément à plusieurs objectifs.
Voter alors pour Lambert, c’est donner une chance inouïe de développement et de promotion à l’agriculture togolaise comme l’a toujours proné le Chef de l’Etat Faure Gnassingbé, qui  en a fait une priorité dans le Plan National de Développement.
Qui est Lambert Nayante ?
PDG du Groupe Calafi transfert de Technologie Agro Industrie, Consultant International basé à Cologne en Allemagne il est le Président du Club International des Entrepreneurs Germano Africains.  Avec plus d’une vingtaine d’années d’expériences dans les investissements en Afrique, cet ancien membre du bureau de la CCIT conseiller secteur industrie et membre actif de la diplomatie économique togolaise, dispose d’un impressionnant carnet d’adresses et d’innombrables atouts qu’il est prêt à mettre en branle pour le compte du paysan togolais.
Toujours disponible, et à jamais motivé, il a conduit plusieurs missions d’hommes d’affaires allemands et européens au Togo, missions qui ont pour finalité l’investissement direct étranger au Togo depuis 2009.
Il n’a jamais lésiné sur les moyens lorsqu’il s’agit de l’intérêt et de l’épanouissement du paysan togolais. *Les dernières statistiques montrent que la diaspora togolaise pourra participer valablement à développer le secteur agricole qui emploie près  de 70% de la population active et que plus de 60% des Togolais et des Togolaises vivant à l’étranger ont au moins un parent agriculteur.* C’est dans cette optique qu’il pilote actuellement le projet ambitieux de relance des usines textiles de Datcha et de Kara pour un coût total de 15 milliards par un opérateur Germano hollandais et aussi un projet de construction d’un centre commercial moderne (Mall de Lomé ). Avec ces différents projets ce sont des milliers d’emplois garantis pour la jeunesse togolaise.
Rappelons que le vote en ligne des 77 délégués au HCTE se déroulera du 1er au 10 septembre. Sur les 488 dossiers de candidature qui ont été enregistrés par la Commission electorale indépendante 316 ont été retenus dont celui du très charismatique Lambert Nayante.
ELOM AZIAMAGNON

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *