Bolloré : CA en hausse au premier trimestre

Bolloré : CA en hausse au premier trimestre

Le groupe diversifié français Bolloré a publié mardi un chiffre d’affaires en hausse de 4,5% à 2,6 milliards d’euros pour le premier trimestre 2015 grâce au dynamisme de ses activités transport et communication.

La santé de ces branches fait plus que compenser le fort recul de celle de la logistique pétrolière, dû à la baisse des cours de l’or noir, a précisé l’entreprise dans un communiqué.

La société de l’industriel breton Vincent Bolloré semble toutefois avoir bénéficié d’effets de change puisqu’à périmètre et changes constants son chiffre d’affaires se replie de 0,4%.

L’activité transport et logistique, qui contribue à la moitié du chiffre d’affaires de Bolloré lors des trois premiers mois de 2015, a crû de 11% en données brutes.

Le groupe attribue cette progression à la hausse des volumes dans la commission de transport, qui enregistre notamment de fortes progressions sur les axes en provenance d’Asie et Europe-Afrique et la croissance des volumes manutentionnés dans les terminaux conteneurs en Afrique.

Le groupe est notamment implanté au Togo où ses activités sont très importantes au port de Lomé.

Le chiffre d’affaires de la branche communication (environ un cinquième de l’activité totale) bondit quant à lui de 20%, toujours en données brutes, grâce à Havas dont l’activité a progressé sur l’ensemble des régions, plus particulièrement en Amérique du Nord, au Royaume-Uni et en Asie Pacifique.

Bolloré détient 60% du capital d’Havas à l’issue d’une offre publique d’échange lancée en octobre 2014 qui lui a permis d’en prendre le contrôle. Havas a publié mardi un chiffre d’affaires en hausse de 20,6% pour le premier trimestre.

Bolloré est également présent dans le stockage d’électricité et l’agriculture (plantations en Afrique notamment), des activités qui représentent à elles deux moins de 5% du chiffre d’affaires total.

Le groupe familial fondé en 1822, et dont les Bolloré détiennent toujours la majorité, n’a toujours pas fixé d’objectifs pour 2015, affirmant mardi que sans pouvoir préjuger de la suite de l’année, les principaux indicateurs industriels et financiers à la fin du premier trimestre 2015 restent satisfaisants.

republic of togo

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *