Attaque terroriste dans un camp militaire à Ouagadougou : Le Togo épargné grâce à la discipline de ses forces armées

            Depuis la mi-journée de ce 02 mars, le camp militaire Guillaume Ouedraogo de Ouagadougou est le théâtre de tirs nourris à l’arme lourde de la part de certains insurgés et des terroristes. Cette situation d’insécurité qui prévaut actuellement au Burkina, est la résultante de l’insurrection mal préparée qui a emporté Blaise Compaoré. On se rappelle que depuis le départ forcé à l’exil de l’homme fort de Ouaga, la paix est en permanence menacée au pays des hommes intègres. Le Burkina fait l’objet d’attaques récurrentes soit par certains éléments des forces armées soit par des terroristes.  Cette attaque contre l’Etat Major des Forces Armées Burkinabé et contre l’Ambassade de France et l’Institut francais à Ouagadougou, a fait selon le dernier bilan, une trentaine de morts et plus de 85 blessés. Le Togo heureusement, en est épargné grâce à la discipline de ses forces de sécurité et au caractère républicain qui lui a été imprimé.

            Cette situation qui a cours chez nos voisins du Nord, doit interpeller les acteurs de la classe politique togolaise qui doivent se rendre à l’évidence que la prise du pouvoir par la rue a toujours des conséquences imprévisibles. Aujourd’hui, la coalition des 14 partis de l’opposition réclame à cor et à cri le retour à la constitution de 92 avec toutes ses conséquences, ce qui veut dire que ces leaders réclament la démission du Chef de l’Etat. Ce qu’ils oublient c’est que cette exigence ne repose sur aucune base juridique. Il est alors inadmissible qu’une opposition réclame le départ d’un Chef d’Etat réglementairement élu.

            Si le Togo n’a pas encore expérimenté ces évènements malheureux qui ont cours au Burkina-Faso, c’est parce qu’elle a la chance formidable de disposer d’une armée républicaine et disciplinée qui sait là où se trouve ses intérêts. Les militaires togolais, qui sont sur plusieurs champs de bataille en Afrique dans le cadre du maintien de l’ordre sous l’égide des Nations-Unies, ont toujours fait preuve d’une discipline et d’une compétence que les autres contingents leur envient. C’est une chance inestimable pour le Togo d’avoir une armée si soudée autour de la logique de la défense des intérêts de son peuple. On se rappelle qu’il y a quelques jours, l’armée togolaise a présenté au Président de la République Faure Gnassingbé son rapport général annuel. Occasion pour les hommes en uniformes de réaffirmer leur loyauté à leur Chef suprême et de promettre qu’elles sont entièrement à sa disposition et à la disposition du peuple togolais en ce qui concerne la sécurité. Le Chef de l’Etat leur a pour sa part, renouvelé sa confiance et a demandé aux Officiers supérieurs et aux hommes de rang, de veiller à tout instant et de tout mettre en œuvre pour défendre le territoire national.

            Vivement que nos Forces de l’ordre et de sécurité, en qui le peuple a placé toute sa confiance, reste à la hauteur de la tâche. Qu’elle ne succombe, pour rien au monde aux chimères vendues par les partis politiques de l’opposition, qui ont l’intention de se servir d’elles pour assouvir leur soif du pouvoir.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *